Accueil > Actualités > Salah Hamouri menacé d’expulsion : la France doit agir !

Salah Hamouri menacé d’expulsion : la France doit agir !

mercredi 20 octobre 2021, par François

Le 18 octobre, Salah Hamouri, avocat franco-palestinien, s’est vu notifier la révocation de son statut de résident de Jérusalem (décision validée par le ministre de la Justice et le procureur général d’Israël). Cette révocation avait été demandée le 30 juin dernier par la ministre de l’Intérieur israélienne : elle met dorénavant Salah Hamouri directement sous la menace d’un ordre d’expulsion.



C’est une nouvelle étape de l’acharnement d’Israël contre Salah Hamouri, emprisonné à plusieurs reprises, et contre son épouse : En 2016, son épouse, enceinte de sept mois, a été expulsée après avoir été détenue pendant 3 jours à l’aéroport Ben Gourion alors qu’elle retournait chez elle à Jérusalem où elle vivait en toute légalité. Les autorités d’occupation l’empêchent toujours de venir vivre à Jérusalem avec leurs 2 enfants auprès de Salah Hamouri.

Depuis l’annexion illégale de Jérusalem-Est par Israël, les Palestiniens qui y vivent sont considérés comme des « résidents permanents » ; ils doivent posséder un permis de résidence que l’État israélien peut accorder – ou pas, et révoquer à tout moment. Contester la politique israélienne constitue « une rupture de loyauté à l’égard d’Israël ». C’est sur cette base qu’Israël a décidé de révoquer le statut de résident de Salah Hamouri. Cette loi est une violation de plus du droit international une puissance occupante ne pouvant « exiger allégeance » de la population occupée.

Salah Hamouri doit pouvoir vivre à Jérusalem avec sa femme et ses enfants, c’est aussi un citoyen français, le Président de la République doit exiger le respect de ce droit élémentaire.

Paris, le 19 octobre 2021

Le Bureau National du MRAP