Accueil > Actualités > Marine Le Pen n’oublie pas la culture de son père

Marine Le Pen n’oublie pas la culture de son père

jeudi 4 mai 2017, par Maud

Par cette prise de position, même si l’expression n’est sans doute pas juridiquement condamnable, elle traduit de fait un profond racisme, ici particulièrement l’antisémitisme.Et même si, dans cette campagne, le FN a tenté de se démarquer des positions du patriarche, spécialiste des expressions les plus odieuses, d’un racisme sans limites, on se rend bien compte, par de telles déclarations que ce parti n’a rien oublié et qu’il représenterait un danger terrible s’il accédait demain au pouvoir, pour les libertés, pour la laïcité...La MRAP appelle les électeurs à mesurer le danger que représente le FN et à ne pas l’oublier devant les urnes.Paris le 11 avril 2017