Accueil > Actualités > La Justice punit l’auteur de tags antisémites à Sciences Po Paris

La Justice punit l’auteur de tags antisémites à Sciences Po Paris

vendredi 9 juillet 2021, par Maud

L’auteur des tags antisémites découverts sur les murs de Sciences Po Paris le 12 avril dernier a été condamné à un stage de citoyenneté de deux jours à effectuer à ses frais et à une amende de 135 euros. Il devra également verser un euro de dommages et intérêts à plusieurs associations parties civiles, dont le MRAP, qui avait immédiatement déposé plainte contre cet acte odieux et lâche.

Le MRAP espère que la peine de substitution prononcée par le Tribunal — qui a choisi de ne pas suivre les réquisitions du ministère public, à savoir cinq mois de prison avec sursis — permettra à ce jeune homme de réaliser l’extrême gravité de son geste et l’importance de vivre ensemble avec nos différences, dans le respect et la tolérance.

Cette décision est venue rappeler, à un moment où les logiques de bouc émissaire et les préjugés se développent dangereusement en France, que le racisme n’est ni une opinion, comme le soutenait le tagueur, ni une plaisanterie. C’est un délit. Le MRAP remercie Maître Kaltoum GACHI de l’avoir représenté dans cette affaire.

Paris, le 9 juillet 2021