Accueil > Actualités > Des policiers racistes de Rouen révoqués

Des policiers racistes de Rouen révoqués

jeudi 8 octobre 2020, par Maud

Les policiers de Rouen mis en cause en décembre 2019 pour des propos racistes, échangés en privé sur la messagerie WhatsApp, ont été révoqués. L’affaire a démarré en décembre 2019 avec le dépôt de plainte d’un gardien de la paix noir, affecté lui-aussi à l’Unité d’assistance administrative et judiciaire, après avoir découvert qu’il était la cible de ces propos odieux.

Le MRAP, qui l’avait assuré de sa solidarité et avait également déposé plainte, se félicite de cette décision. Il exige que la double enquête administrative et judiciaire en cours aboutisse rapidement et que les sanctions soient à la hauteur des infractions reprochées.

Le cas de ce groupe de fonctionnaires n’est qu’un triste exemple, parmi beaucoup d’autres, de la présence d’idées et de pratiques discriminatoires dans la police française, lesquelles se manifestent sous des formes multiples, dont la pratique régulière d’insultes et menaces racistes.

Le MRAP continuera de dénoncer ces graves dérives chez une partie des policiers. Tant qu’elles perdureront, tant que leur existence sera niée par le gouvernement et les institutions qui ont le devoir de les condamner, la confiance entre les citoyens et les forces de l’ordre ne pourra être rétablie.

Paris, le 8 octobre 2020