Accueil > Le MRAP > Actualités > Arrestation arbitraire du président de l’AFPS !

Arrestation arbitraire du président de l’AFPS !

jeudi 13 mai 2021, par Augustin Grosdoy, Président

Bertrand Heilbronn président de l’AFPS a été arrêté à sa sortie de la rencontre au ministère, placé en garde à vue puis libéré dans la nuit.

Le Collectif pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens (CNPJDPI), dont fait partie le MRAP, avait organisé un rassemblement le 12 mai à Paris en soutien au peuple palestinien sur le thème « Il faut des actes forts pour arrêter les agressions israéliennes contre les Palestiniens ».
La Préfecture de police a interdit cette manifestation en « considérant qu’il existe un risque sérieux que les affrontements violents qui se sont produits ces dernières heures entre Palestiniens et forces de l’ordre israéliennes ne se transportent sur le territoire national et que cette manifestation soit l’occasion de troubles graves à l’ordre public ».
Malgré l’interdiction, des centaines de personnes étaient présentes au métro Invalides, dont de nombreux élu.e.s. Après plusieurs dizaines de minutes, les manifestant.e.s ont évacué la place après que les forces de l’ordre aient menacé de les verbaliser pour participation à un rassemblement interdit.
Une délégation, conduite par le président de l’Association France Palestine Solidarité (AFPS), Bertrand Heilbronn, composée de membres du Collectif et d’élu.e.s, a été reçue le même jour au ministère des affaires étrangères.
A sa sortie de la rencontre au ministère, Bertrand Heilbronn a été arrêté par les policiers qui l’avaient escorté au rendez-vous et placé en garde à vue dans un commissariat de police parce qu’il était considéré comme responsable du rassemblement en ayant signé la demande d’autorisation au nom du Collectif.
Le MRAP, qui était présent au rassemblement, dénonce avec force cette arrestation scandaleuse. Il proteste contre cette atteinte grave à la liberté de manifestation et d’expression de la part d’un gouvernement qui se tait sur les exactions de l’armée israélienne. Il se félicite de sa libération dans la nuit et apporte son soutien à Bertrand Heilbronn dans la poursuite de son combat.
Le MRAP est décidé à intensifier son action pour soutenir la lutte du peuple palestinien et exiger du gouvernement français des sanctions contre Israël pour le contraindre à mettre fin à sa politique d’apartheid et à respecter le droit international.

Paris le 13 mai 2021